Boite boite

Un homme de 32 ans présente une douleur croissante à la hanche droite depuis 6 mois. La douleur est localisée à l'avant de la hanche, survient lors du mouvement et est associée à une limitation de la mobilité. Il n'y a pas de douleur au repos.

Il a aussi éprouvé une douleur dans son genou droit pendant la même période de temps. Toutefois, aucun gonflement et aucune restriction de mouvement du genou n'étaient associés.

Il n'y a pas de notion de traumatisme antérieur et ses antécédents médicaux et chirurgicaux sont sans particularités. Cela fait désormais quelques années qu'il consomme 3 à 4 verres de whisky quotidiennement.

Un hémogramme complet s'avère être normal. Sa ESR est de 5mm/1h, tandis qu'un dosage de la protéine C-réactive est dans les limites de la normale.

Choisissez les Examens Pertinents
Radiographie du genou droit

Faits

La radiographie du genou droit apparaît complètement normale.
Radiographie du pelvis et des deux hanches

Faits

La radiographie révèle des zones scléreuses et lytiques au niveau de la tête fémorale droite, associées à un effondrement sous-chondral partiel. L'espace articulaire de la hanche droite est réduit. L'articulation de la hanche et le fémur gauches paraissent normaux.
IRM des deux hanches

Faits

L'IRM montre une ostéonécrose (nécrose avasculaire) de la tête fémorale droite, avec un effondrement sous-chondral et un aplatissement de la tête fémorale. L'acetabulum droit paraît normal, mais on observe un pincement articulaire. La hanche et le fémur gauches paraissent normaux.
Arthroscopie de la hanche droite

Faits

Vous réalisez qu'une arthroscopie n'est probablement pas l'examen le plus approprié dans l'immédiat.

Choisissez les Prises en Charge Pertinentes
Glucocorticoïdes immédiatement
Prothèse totale de hanche
Forage de décompression
Antibiotiques immédiatement