En apesanteur

Un étudiant universitaire de 23 ans est amené après avoir été retrouvé inconscient dans sa chambre. Cela fait deux jours qu'il n'a pas assisté à ses cours. Aucune autre information n'est disponible étant donné qu'il vit seul.

Ses amis rapportent qu'il était "distant" et "en retrait" ces quelques dernières semaines. Il était en bonne santé auparavant et une consultation de son dossier médical ne révèle aucun événement problématique. Il n'y a pas d'antécédent de consommation récréative de drogues et, apparemment, il ne consommait de l'alcool qu'occasionnellement.

La glycémie capillaire aléatoire, l'hémogramme complet et le bilan électrolytique sérique sont dans les normes. Toutefois, son bilan rénal montre une créatinine de 6,8 mg/dL (normale: < 1,5) et une urée de 200 mg/dL (normale: < 50).

Choisissez les Examens Pertinents
Bilan hépatique

Faits

TGO: 4500 UI/L (10 - 40)
TGP 5500 UI/L (7 - 56)
Phosphatases alcalines: 450 UI/L (40 - 100)
Bilirubine totale: 5,5 mg/dL (0,3 - 1,9)
INR: 8,8 (0,8 - 1,1)
Dépistage toxicologique

Faits

Acétaminophène: 50 µg/mL (positif)
Amphétamines, benzodiazépines, opiacés, cannabinoïdes, méthadone, antidépresseurs tricycliques, éthanol: non détectés.
Scanner abdominal avec contraste

Faits

Vous réalisez qu'il serait préférable d'éviter un scanner avec contraste pour le moment, étant donné l'altération de la fonction rénale.
CPRE

Faits

Vous tentez de justifier la réalisation d'une cholangio-pancréatograhpie rétrograde endoscopique (CPRE), en vain.

Choisissez les Prises en Charge Pertinentes
Charbon actif
Intubaiton et ventilation
Acétylcystéine en IV
Orientation vers un service d'hépatologie