Excitable

Un homme de 50 ans a été réveillé, il y a 1 heure, par une douleur thoracique rétrosternale sévère d'apparition soudaine, irradiant dans la mâchoire, le cou et le bras gauche. Il s'est rendu chez son médecin traitant qui a réalisé un ECG et a dit qu'il était en train de faire une "crise cardiaque".

On lui a administré de l'aspirine ainsi que de la nitroglycérine par voie sublinguale et il a été envoyé en urgence à l'hôpital. A présent, à son admission, sa douleur thoracique s'est totalement estompée.

Ses antécédents médicaux sont sans particularité. Un hémogramme et une radiographie du thorax ont été réalisés et sont normaux.

Choisissez les Examens Pertinents
Revoir l'ECG initial

Faits

La fréquence est de 104/min, avec un rythme régulier. Il y a des élévations du segment ST dans les voies II, III et AvF. Pas d'autre anomalie détectée.
Réaliser un nouvel ECG

Faits

La fréquence est de 80/min, en rythme sinusal. Pas d'anomalie détectée.
Un dosage de la troponine-I est également réalisé; le taux est de 0,0 ng/mL (normal: <0,1)
Coronarographie

Faits

La coronarographie montre des vaisseaux en parfait état. Un test de provocation à l'ergonovine résulte en un spasme coronarien avec douleur thoracique concomitante.
Echocardiographie

Faits

L'échocardiogramme apparaît complètement normal, sans signe de déficit valvulaire ou structurel. La fraction d'éjection du ventricule gauche est > 70%.

Choisissez les Prises en Charge Pertinentes
Stenting coronaire
Anticoagulation
Antagonistes calciques
Nitrés à longue durée d'action